Chenilles processionnaires

chenilleprocessionnaire2

chenille processionnaire

Les chenilles processionnaires font partie des espèces dites nuisibles. Leurs milliers de poil sont très urticants et peuvent provoquer d’importantes rougeurs et démangeaisons ; même sans contact direct avec la chenille (le vent disperse les poils). Il faut donc être particulièrement vigilant avec les enfants, les personnes allergiques et les animaux. En cas d’apparition de symptômes (éruption cutanée, conjonctivite, etc), n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé. En cas d’ingestion par votre animal, une intervention vétérinaire peut s’avérer vitale.

Chaque année, des chenilles processionnaires font leur apparition dans le parc du Grand Pré.

Rappel : conformément à l’arrêté municipal n°2010-71 en date du 24 février 2010, les chiens doivent être tenus en laisse dans le périmètre du Parc du Grand Pré

 

Cycle biologique

 

cyclechenille

La chenille processionnaire vit sur les pins ou les cèdres. Elle est la larve d’un papillon de nuit, qui éclot entre juin et septembre. Durant l’été, le papillon pond 150 à 300 œufs sur les rameaux ou aiguilles de pin. Cinq à six semaines plus tard, les œufs éclosent et les chenilles naissent. Celles-ci tissent des pré-nids et mangent les aiguilles de pin où elles se trouvent. Une touffe d’aiguilles qui jaunit en est la principale manifestation et doit alerter. Ensuite, les chenilles descendent du nid la nuit pour se nourrir. Au printemps, les chenilles quittent le nid en file indienne – ou procession – et vont s’enfouir sous terre, entre 5 et 20 centimètres de profondeur.

 

Moyens de lutte

 

 

 

 

 

 

 

 

En préventif, des pièges à phéromones peuvent être dispersés afin de piéger les papillons mâles et éviter la reproduction de l’espèce. En curatif, des écopièges capturent les chenilles processionnaires lors de leur descente d’arbre.

Par ailleurs, la mésange est un prédateur naturel de la chenille. Afin de favoriser leur venue, vous pouvez installer des nichoirs à oiseaux dans votre jardin.

La présence des chenilles ne cause pas de destruction des arbres, juste un ralentissement de leur évolution. Si vous avez des chenilles dans votre jardin, vous pouvez prendre contact avec des professionnels agréés (préciser). Cependant, sachez qu’il n’existe actuellement aucun moyen de se débarrasser définitivement des chenilles.

 

Frelon asiatique

SONY DSC

Le frelon asiatique, accusé de participer à la destruction des colonies d’abeilles, est classé comme espèce exotique envahissante et nuisible.

Contact

  • En cas de nid de frelons asiatiques ou chenilles processionnaires, contacter le service Espaces Verts.
  • Pour tout autres nuisibles (guêpes, frelons européens…) se diriger vers un prestataire privé.
Service Aménagement
2, rue de Rennes (face à la Mairie)
Tél. 02 96 62 25 60 – Fax 02 96 62 25 62
amenagement@mairie-langueux.fr

 

Les tiques

 

 

 

 

 

 

 

 

Méfiez-vous des tiques ! Une seule piqûre suffit pour contracter la maladie de Lyme.

« La maladie de Lyme est une infection due à une bactérie de type borrélia, très souvent transmise à l’homme par une piqûre de tique. Cette bactérie peut s’infiltrer dans tous vos organes, tous les tissus de votre corps, y compris les os, sans que vous ne vous en aperceviez au début ».

La maladie de Lyme est de plus en plus répandue dans le monde. Il est dénombré par an quelques milliers de cas en France. Cette infection est une maladie grave, mais la plupart des personnes touchées ne sont même pas informées de son existence. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la maladie peut mettre plusieurs années à se développer. Les chercheurs parlent de maladie émergente car les cas s’avèrent de plus en plus nombreux.

Pour tout comprendre sur la maladie de Lyme, ses symptômes, les tabous liés à la pandémie qui se propage en France et en Europe, et les traitements, téléchargez les guides. Des documents sont également disponibles à l’accueil de la marie.

Enregistrer

Partager cette page sur :